Conciliation travail-famille

Faisant partie des 100 meilleurs employeurs au Canada, nous savons que le bonheur au travail dépend largement du maintien d’une vie enrichissante en dehors de la vie professionnelle. C’est pourquoi nous proposons des options flexibles et des occasions de conciliation travail-famille qui permettent à nos employés de tirer pleinement parti du mode de vie actif du Yukon.

Modelez votre journée de travail pour l’adapter à votre vie

Le calcul de la moyenne des heures donne la possibilité à un employé de modifier à long terme la répartition de ses heures de travail. Il donne ainsi à l’employé la possibilité de planifier ses engagements professionnels et personnels sur de longues périodes tout en tenant compte des fluctuations irrégulières qui peuvent se produire dans son calendrier personnel. Les employés qui trouvent cette option utile ont souvent de nombreux engagements en dehors du travail qu’ils souhaitent honorer sans avoir besoin de prendre des congés.

La semaine de travail comprimée permet un employé de modifier ses heures de travail sur une période de deux, trois ou quatre semaines. Ainsi, l’employé travaille plus que les 7,5 ou 8 heures quotidiennes habituelles, puis prend un jour de congé à une date qui aura été déterminée au préalable au cours de la même période de deux, trois ou quatre semaines. Les employés qui acceptent volontiers d’allonger leurs heures de travail trouvent que cette option est utile lorsqu’ils souhaitent regrouper leurs activités personnelles au cours d’une seule et même journée, ou lorsqu’ils souhaitent tout simplement prendre régulièrement un jour de congé supplémentaire.

Les horaires variables permettent de faire varier les heures de travail quotidiennes d’un employé. Avec l’accord de son superviseur, un employé peut convenir d’un jour particulier au cours duquel il commencera et terminera son travail un peu plus tôt ou plus tard que d’habitude. Cette option permet à l’employé d’adapter son travail à ses besoins personnels, notamment lorsqu’il s’agit d’aller faire des courses, d’aller chercher à l’heure ses enfants à l’école ou d’honorer des engagements ponctuels lorsqu’il ne souhaite pas prendre de congés payés.

Le partage d’un emploi à temps plein avec un collègue ou tout simplement la réduction des heures de travail d’un employé sont des conditions de travail flexibles pouvant répondre aux besoins propres à un employé. Les employés trouvent souvent ces options utiles lorsque, par exemple, un salaire correspondant à un emploi à temps plein n’est pas forcément leur priorité ou lorsqu’ils prévoient un retrait progressif du travail avant leur départ à la retraite.

Options de congés pour des vacances, des formations, des raisons familiales et des événements imprévus

Tous les nouveaux employés ont droit à quatre semaines de congés annuels payés, tandis que les employés ayant de longs états de service reçoivent jusqu’à huit semaines de congés annuels payés.

Il existe plusieurs options de congés payés et non payés permettant de donner aux employés les moyens de gérer leurs besoins personnels :

  • Les congés annuels, également appelés vacances payées, sont les congés annuels payés qui ont été accumulés par les employés admissibles.
  • Les congés de formation sont des congés non payés ou assortis d’une indemnité qui sont expressément approuvés pour permettre aux employés admissibles de suivre une formation.
  • Les congés de maternité sont des congés non payés ou assortis d’une indemnité qui sont accordés à une employée admissible afin de préparer la naissance à venir de son enfant ou de s’occuper de son nouveau-né.
  • Les congés de paternité sont des congés non payés ou assortis d’une indemnité qui sont accordés à un employé admissible qui va devenir parent afin de lui permettre de s’occuper de son nouveau-né.
  • Les congés parentaux sont des congés non payés ou assortis d’une indemnité qui sont accordés aux employés admissibles qui vont devenir parents afin de leur permettre de s’occuper de leur nouveau-né ou de leur enfant adoptif.
  • Les congés d’adoption sont des congés non payés ou assortis d’une indemnité accordés aux employés admissibles qui deviennent parents adoptifs afin de leur permettre de s’occuper de leur enfant adoptif, que ce soit avant la date où la garde de l’enfant leur a été confiée, à partir de cette date ou après cette date. Les employés peuvent également avoir le droit d’utiliser des congés spéciaux en lien avec l’adoption d’un enfant.
  • Les congés pour des raisons personnelles sont mis à la disposition des gestionnaires. Il s’agit de congés payés accumulés qui doivent être utilisés lorsque des circonstances personnelles empêchent un employé d’accomplir ses tâches habituelles.
  • Les congés de maladie sont des congés payés accumulés destinés à être utilisés lorsqu’un employé n’est pas en mesure de se rendre au travail ni d’accomplir ses tâches habituelles en raison d’une maladie, d’une blessure ou d’une mise en quarantaine.
  • Les congés spéciaux sont des congés payés accumulés pouvant être utilisés lorsqu’une situation exceptionnelle non occasionnée par l’employé ou n’étant pas raisonnablement prévisible par ce dernier l’empêche d’accomplir ses tâches, ou pour les raisons particulières qui sont précisées dans la convention collective.
  • Les congés non payés (ou congés sans solde) sont une période de congés autorisés pendant laquelle l’employé concerné ne reçoit pas son salaire normal de la part de l’employeur.
  • Les congés de long service sont des congés supplémentaires ajoutés à la réserve de congés accumulés par l’employé à la fin d’une période de cinq années d’emploi continu à titre de reconnaissance particulière pour ses longs états de service.
Réserver une partie de son salaire pour prendre un congé pour une longue période

Le régime de congé avec traitement différé du gouvernement du Yukon donne aux employés admissibles la possibilité de financer un congé non payé en différant une partie de leur salaire brut annuel à l’année de congé en question. Les employés peuvent ainsi prendre jusqu’à trois mois de congé d’études ou de six à douze mois de congé pour raisons personnelles.

Indemnité supplémentaire pour les employés dans les collectivités rurales

Pour compenser le coût de la vie plus élevé à l’extérieur de Whitehorse, tous les employés travaillant dans les collectivités rurales ont droit à une allocation pour disparité régionale. Le montant de cette allocation dépend de plusieurs facteurs, y compris la distance par rapport au siège social. Si un employé est logé et nourri gratuitement, il n’a pas droit à l’allocation pour disparité régionale.

Tous les employés permanents dont le lieu d’affectation se situe à l’extérieur de Whitehorse ont également droit à des primes de déplacement correspondant à 1,5 ou 2 jours de congé par trimestre (tous les 3 mois). Cette prime s’applique également aux gestionnaires visés par la section M.

Prime visant à couvrir une partie des frais de déplacement

Pour compenser une partie des frais de déplacement à destination ou en provenance du territoire, les employés admissibles reçoivent une indemnité annuelle de 2 242 $. Les employés deviennent admissibles à la « prime du Yukon » à la fin de leurs deux premières années de service continu, et chaque année par la suite à la date anniversaire du début du service continu. Le montant total de cette prime est versé aux employés à temps plein et un montant proportionnel est versé aux employés à temps partiel.

Les options de travail flexibles sont assujetties aux besoins opérationnels de l’unité de travail et sont déterminées en coordination avec le superviseur de l’employé.

Les employés actuels peuvent vérifier leur solde de congés au moyen du système MyHRFile.

Si vous recherchez de plus amples renseignements à ce sujet et que vous êtes un employé actuel du gouvernement du Yukon, veuillez ouvrir une session à la page de renseignements à l’intention des employés sur Yukonnect. Pour ouvrir une session, vous devez faire précéder votre nom d’utilisateur de YNET de la mention « YNET\ » (ou « YESNET\ » pour les enseignants).